Keith Jarrett / Gary Peacock / Jack DeJohnette - YESTERDAYS



Puller

Biography

Dans sa chanson « Yesterdays », Jerome Kern évoque ces « Jours vécus comme de doux et heureux/ Jours de claustration/ Jours révolus/ Jours dorés »… Et de fait l’année 2001 fut certainement une année dorée pour le trio Jarrett/Peacock/DeJohnette, qui accumula durant cette période les concerts exceptionnels : « Yesterdays » est le quatrième album à trouver sa matière dans les enregistrements collectés lors de la tournée 2001. Chronologiquement il prend place aux côtés de l’album « Always Let Me Go », enregistré également à Tokyo en avril. Mais là où cet album tendait vers l’exploration sérieuse de territoires singuliers, « Yesterdays », avec luminosité et cette touche ludique qui peut également mener la musique à des niveaux de grande créativité, se concentre cette fois tout particulièrement sur la tradition des standards. Comme l’a dit Jarrett au Los Angeles Times récemment : « On sait à quel point ces chansons sont gorgées de musicalité.

Les musiciens de jazz ne sont pas condamnés à sans cesse briser portes et fenêtres en quête de nouveaux territoires : la musique peut très bien se trouver déjà dans la pièce… »

Le set enregistré ici privilégie l’ère bebop en réunissant « Scrapple from the Apple » de Charlie Parker, « Shaw’nuff » de Parker et Dizzy Gillespie, « Strollin » d’Horace Silver et « You’ve Changed » magnifique thème à jamais associé au lyrisme de Dexter Gordon. Le morceau « You Took Advantage Of Me », qui dans une version interprétée sur un mode plus rigoureusement « ragtime » va devenir un des moments phares du concert de Montreux immortalisé dans l’album « My Foolish Heart », est également présent ici ainsi que des interprétations inspirées de magnifiques ballades parmi lesquelles deux chansons de Jerome Kern, « Yesterdays » et « Smoke Get in your Eyes » et prise sur tempo medium « A Sleepin’Bee » d’Harold Arlen (pièce déjà magistralement interprétée en 1964 par Gary Peacock aux côtés de Bill Evans).


Biography

Les 8 premières plages du disque ont été enregistrées au Metropolitan Hall de Tokyo. L’album se termine par un bonus exceptionnel : une prise rare enregistrée une semaine plus tôt au Orchard Hall dans le cadre du soundcheck précédant le concert. Dans ce contexte particulier, sans public, les trois musiciens se donnent sans retenue, mettant tout leur cœur, toute leur énergie et toute leur attention dans la musique.

La parution de « Yesterdays » fait suite au 25e anniversaire du trio célébré tout au long de 2008 par de nombreux concerts et une quantité impressionnante de publications historiques : deux double-DVDs (« Standards I/II » et « Live in Japan ») ainsi qu’un coffret de 3 Cds « Setting Standards » regroupant les séances new-yorkaises de 1983 désormais historiques marquant la naissance du projet « Standards » du trio.

A cela s’est rajoutée la réédition de trois disques majeurs du pianiste — « Standards Live », « Bye Bye Blackbird » et l’enregistrement solo « Facing You » — dans le cadre de la série ECM Touchstones regroupant les disques les plus emblématiques du label. Cette année exceptionnelle pour Jarrett a été couronnée par son entrée en décembre au prestigieux Hall of Fame de Down Beat.

La vie du trio continue bien sûr. Car comme le dit Jarrett : « Si vous rencontrez les deux musiciens qui vous sont complémentaires dans le monde du jazz, pourquoi vous forcer à aller chercher ailleurs d’autres personnes avec qui jouer ? »

« Yesterdays » paraît simultanément en CD et en disque vinyle : c’est la première édition vinyle d’un nouveau disque ECM depuis 15 ans.